Angoisses et troubles anxieux

Que sont les angoisses et les troubles anxieux?

Durant l’enfance, les craintes et sentiments de peur sont choses courantes et font partie du développement normal de l’enfant. On parle de troubles anxieux lorsque l’angoisse exerce une pression qui handicape fortement et durablement la qualité de vie de l’enfant et qui à long terme entrave son développement normal ou devient un problème au sein de la famille ou dans d’autres domaines de la vie sociale comme l’école, le club de sport… Les principaux troubles anxieux dans l’enfance et l’adolescence sont par exemple, la peur de la séparation, les phobies, le trouble anxieux généralisé.

troubles anxieux

La peur de la séparation

Les enfants victimes de la peur de la séparation montrent une angoisse démesurée lorsqu’un des deux parents, ou autres personnes qui leur est proche, doit les quitter. Ils ont peur de la survenance d’un évènement tragique qui pourrait provoquer une séparation définitive. Souvent, ces enfants font donc tout ce qui est possible pour éviter la séparation avec la personne de confiance, par exemple s’endormir seul le soir, rester seul à la maison durant la journée, dormir la nuit chez des camarades de classe, aller à la crèche et même à l’école. Il peut être intéressant de souligner que ces enfants victimes de la peur de la séparation se plaignent fréquemment de maux de ventre ou de nausées (symptômes physiques).

Les phobies 

Les enfants ont une réaction de peur durable et démesurée, face à certains objets, situations ou animaux qui ne présentent par eux-mêmes aucun danger. Avec le temps les enfants adoptent un réflexe d’évitement ou de fuite devant les situations craintes. Pour les enfants en âge préscolaires, les phobies les plus courantes sont: crainte face aux inconnus, peur de l’obscurité, peur de personnages imaginaires et peur des animaux. Les enfants en âge de scolarité ont peur des tempêtes, de l’altitude et des orages par exemple. Chez les jeunes de 12 à 17 ans, les peurs les plus fréquentes sont celles liées au sang, aux animaux, aux catastrophes naturelles et aux locaux peu spacieux.

Si les sentiments de peur se présentent en société (parler devant la classe, se rendre à une fête scolaire), on parle de phobie sociale. Les enfants dans ce cas, ont peur que l’on se moque d’eux, de paraître stupide ou que l’on pense du mal d’eux. Généralement, les contacts sociaux de ces enfants sont limités puisqu’ils évitent les situations en groupe.

Le trouble anxieux généralisé

Les enfants et les adolescents souffrant d’un trouble anxieux généralisé se font, de manière incontrôlée, un soucis disproportionné ou infondé sur diverses situations de la vie quotidienne. Ce sont souvent des soucis pour des choses sans gravité comme la ponctualité, se comporter correctement, être bon à l’école ou au sport, avoir beaucoup d’amis. Les enfants ont souvent besoin que les autres reconnaissent leurs aptitudes et les félicitent de leurs performances ou les complimentent sur leur comportement. Les symptômes physiques fréquents peuvent-être: difficultés d’endormissement ou à garder un sommeil continu, trouble de la concentration, tensions musculaires, fatigue ou irritabilité.

L’origine des troubles anxieux

Les enfants de tempérament timide ou farouche sont plus propice à développer un trouble anxieux, mais d’autres facteurs liés à l’environnement jouent un rôle important. Cela peut concerner les personnes de références qui peuvent-être anxieuses elles-mêmes (modèle), des évènements traumatisants, le redoublement d’attention des personnes de confiance lors de l’apparition du comportement anxieux de l’enfant, le style d’éducation par exemple. Les interactions inappropriées entre les parents et l’enfant contribuent au maintien du trouble anxieux. A partir de ces informations, il sera donc possible de travailler ensemble sur les mesures à mettre en place afin de réduire voir éliminer l’apparition de ces troubles.